Questions? Des préoccupations?   Téléphone 905.363.6131   24/7

Contact

Familles d'accueil et adoption

Pourriez-vous devenir un parent-substitut?


Les parents-substituts sont des adultes qui fournissent des soins quotidiens typiques à des enfants et qui s’occupent d’eux pendant des périodes difficiles. On utilise parfois le terme « responsables de foyers nourriciers » au lieu de parents d’accueil. Ce dernier terme peut être très déroutant pour les enfants pris en charge, car ils ont déjà des parents. Le terme « responsable de foyer nourricier » peut rendre la transition vers le placement familial moins déroutante pour les enfants. Cela peut même donner l’impression qu’ils passent du temps avec une tante ou un oncle.

Pour devenir parent-substitut, vous n’avez pas besoin d’être marié(e), d’avoir des enfants ou d’être propriétaire de votre propre maison. Vous avez besoin de fortes compétences dans l’art d’être parent, d’aimer les enfants et d’avoir le temps de vous consacrer à l’enfant, tant physiquement qu’émotionnellement. Les parents-substituts aident les enfants à maintenir leurs liens sociaux, culturels et religieux. Tandis que l’agence travaille à rapprocher les enfants de leurs familles, les parents-substituts sont également impliqués avec la famille biologique de l’enfant lors de visites et de rencontres, et en lui offrant leur soutien.

Devenir parent-substitut est une décision importante qui affecte tout le monde qui vit dans votre foyer. Les lignes directrices ci-dessous vous aideront à déterminer si un placement familial est un bon choix pour votre famille et vous à cette époque de votre vie.

Stabilité financière
Cela signifie que les familles doivent être en mesure de satisfaire leurs obligations financières personnelles avant d’être approuvées en tant que parents-substituts. Les parents-substituts ne reçoivent aucun salaire. À la fin du mois, ils reçoivent un montant calculé en fonction d’un tarif quotidien fixe pour couvrir les dépenses des enfants dont ils s’occupent.>

Espace dans une chambre à coucher
Les enfants placés peuvent partager une chambre, mais ils doivent avoir leur propre lit. Un enfant âgé de plus de six ans ne peut partager une chambre qu’avec un autre enfant du même sexe. Les enfants placés ne peuvent pas avoir une chambre à coucher située dans un sous-sol.

Parents-substituts qui travaillent à l’extérieur
Les enfants se développent mieux lorsqu’il y a un parent-substitut à temps plein à la maison. Les parents-substituts qui travaillent peuvent s’occuper d’enfants âgés de six ans ou plus. L’approbation des parents qui travaillent dépend de la capacité du candidat à identifier un adulte, reconnu comme autre parent-substitut, qui accepte d’assumer les responsabilités de s’occuper quotidiennement de l’enfant. Les autres parents-substituts sont des adultes qui ne travaillent pas et qui ne résident pas au sein de la famille d’accueil, mais à proximité. Souvent, il s’agit d’un voisin, d’un membre de la famille ou d’un ami. Cette personne devra suivre une partie du processus d’approbation en vue du placement familial, c.-à-d. vérification du casier judiciaire, entrevues, formation.

Tabagisme
Tous les foyers d’accueil doivent être sans tabagisme. Les parents d’accueil qui s’occupent de bébés, de nouveau-nés jusqu’à l’âge de 18 mois, ne doivent pas fumer.>