Questions? Des préoccupations?   Téléphone 905.363.6131   24/7

Contact

Les familles d'abord

Le 15 février a marqué la journée de la Famille, et la Société d’aide à l’enfance de Peel soutient les familles tout en s'efforçant de les garder ensemble. Les enfants appartiennent au sein de leur famille et la Société d’aide à l’enfance de Peel travaille avec les parents, les parents-substituts et d'autres organisations pour bâtir des communautés sûres et solides. L'agence a pour objectif que les enfants, les jeunes et les familles aient une vie meilleure grâce à leurs interactions avec elle.

Les familles peuvent avoir besoin d’une société d'aide à l'enfance pour de nombreuses raisons. Les familles peuvent devenir stressées et accablées par les défis auxquels elles doivent faire face. Les différents domaines de stress peuvent inclure la pauvreté, le chômage, la mauvaise santé, la violence familiale, les problèmes de santé mentale ou le fait de s'occuper d'un enfant qui présente des difficultés physiques, psychologiques ou développementales graves. Le personnel est présent pour répondre aux questions ou aux préoccupations concernant les enfants et fournir le soutien nécessaire pour renforcer les familles.

Lorsqu'une famille a besoin d’aide, la Société d'aide à l'enfance de Peel la met en relation avec différents services communautaires. Ensemble, la Société d'aide à l'enfance de Peel et ses partenaires travaillent avec les enfants et les familles pour créer une communauté plus forte et plus saine. Si vous ressentez des inquiétudes au sujet d’une famille qui a peut-être besoin de soutien, appelez la Société d’aide à l’enfance de Peel pour obtenir de l'aide.

·        L’an dernier, la Société d’aide à l'enfance de Peel a servi environ 10 000 familles

·        Plus de 90 % du travail effectué avec les enfants et les familles avait lieu en milieu familial

« Environ 90 % des enfants servis par les sociétés d'aide à l'enfance vivent au sein de leur famille, avec le soutien de la société... il s'agit d’une réussite importante qui n'a jamais été reconnue lors de l’évaluation des capacités des sociétés d'aide à l'enfance. » – Barry Lewis, membre de la Commission de promotion de la viabilité des services de bien-être de l’enfance de l’Ontario, de 2009 à 2012